h
Victoria
Mandefield
Développeuse d’un système d’informations solidaires
J’ai toujours voulu devenir inventrice, mais ce n’est pas un métier. J’ai donc choisi la voie de l’ingénierie, une autre façon pour moi d’apporter des solutions. 
En savoir plus
h
Ondine
Suavet
Pionnière dans
l’autoconsommation solaire
Pour trouver un emploi sur un marché du travail difficile, il faut sortir du lot. L’ingénierie ménage des ouvertures vers de multiples métiers et donne un babage technique qui permet de faire la différence. 
En savoir plus
h
Salomé
Senckeisen
ingénieure DET
Osez, au départ ! Osez vous engager dans des filières qui sont masculines. Et ensuite, persévérez. Moi, aujourd'hui je suis épanouie et je ne rêverai de faire aucun autre métier. 
En savoir plus

Plus de place pour les femmes dans l’ingénierie !

Notre monde est en pleine transformation ! L’ingénierie, tout comme le numérique et la tech sont au cœur des nouveaux usages et des métiers d’avenir.

Avec seulement 1/3 de femmes ingénieurs, il est crucial de ne pas laisser aux hommes seuls l’opportunité de façonner le monde de demain. Les femmes doivent avoir les mêmes opportunités, les mêmes atouts, les mêmes compétences et les mêmes expertises que les hommes pour concevoir ces métiers d’avenir et en bénéficier pleinement.

 Le 8 mars 2020, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, donnons de la voix en faveur de l’égalité femmes-hommes dans l’ingénierie ! Toutes et tous mobilisés pour #IngéEgalité !

 

 

 

h
h
h

 

Si en filière S, on compte 50% de filles, elles ne sont plus que 30% en école d’ingénieurs. Les femmes sont encore sous-représentées, mais les entreprises d’ingénierie relèvent le score, avec 41% de femme !

Mais c’est encore trop peu ! Et les entreprises d’ingénierie se mobilisent activement pour continuer à féminiser la profession.